un autre regard / autoportrait photographique et soin psychique

PROJET D’ATELIER PHOTOGRAPHIQUE
« UN AUTRE REGARD »




CONSTATS :

A travers la pratique clinique au sein du Pôle Addictologie et les différents temps d'échange avec les patients, on peut repérer qu'un grand nombre d'entre eux souffrent d'isolement social, de repli sur soi. Autant d'éléments qui pourraient renforcer l'anxiété générale ou encore impacter l’estime de soi, qui potentiellement accroissent le risque de rechute.

Chaque personne a une image de soi qui ne correspond pas toujours, voir peu souvent, à la perception qu'en ont les autres.

«Le paraître n'est pas le tout de l'être mais il n'est pas rien non plus. Il est ce sur quoi vient s'adosser l'estime de soi». (Philippe Gaberan «Cent mots pour être éducateur» p44)
«L'estime de soi est la valeur que l'Autre se découvre à travers le regard de son entourage ; elle est ce qui va lui permettre d'être existant après avoir été fait vivant». (Philippe Gaberan «Cent mots pour être éducateur» p45)
L'être a besoin de se voir pour savoir qui il est, il doit pouvoir se reconnaître avant de vouloir se connaître.

L'atelier thérapeutique, en groupe de 4 patients, viendra alors tenter de restaurer «l'estime de soi» au travers du regard de l'autre. Aussi, l'autoportrait visera à impacter «l'image de soi» de l'ensemble des participants. Il viendrait alors instaurer un jeu avec l'image où pourrait se nouer le rapport au «je».


OBJECTIFS GENERAUX :

Resocialisation :
L'atelier mettra en jeu la capacité de l'individu à s'inscrire dans un groupe et à entrer en relation avec l'autre, tant au travers d'un partage d'expérience que d'un savoir faire. Il proposera aux personnes d'élargir leurs relations sociales avec les autres patients, les professionnels encadrants du pôle d'addictologie.
Ce temps proposé permettra de briser l'isolement vécu par le patient.
Sa mise à distance des consommations favorisera la réduction des risques et/ou les problématiques d'inadaptation voire d'exclusion du sujet.
Cette espace proposé sera également source de détente, d’apaisement et de plaisirs en dehors du quotidien.

Revalorisation :
Le résultat du travail donnera un sentiment de réussite, de gratification et augmentera l'estime de soi.
Au cours des séances le patient s'affirmera dans le groupe et gagnera en autonomie.
Cette revalorisation lui permettra de prendre ou reprendre confiance en lui.

Renforcement du soin addictologique :
Mise à distance des consommations
Réduction des risques
Réduction du craving
Gestion du sevrage
Travail autour de l’émergence de l'envie et du plaisir

MODALITES DE MISE EN OEUVRE :

PUBLIC CONCERNÉ:

Les patients, hommes ou femmes, pris en charge par le pôle addictologie du CHCP. Sont ciblés plus particulièrement les personnes repérées et/ou manifestant:
-Une difficulté à s'inscrire dans une activité de groupe,
-Un isolement social,
-Une mésestime d'eux-même importante,
-Une curiosité artistique.

Ces derniers, suivis en ambulatoire doivent pouvoir se présenter :
Sans avoir consommé de substances psychoactives.
Sans trouble du comportement, d'altération de la pensée ou du jugement (risque de perturber le déroulement de la séance et de ne pas suivre les consignes de sécurité).

Seraient exclus, les patients pour qui l'on connait:
-Une «incapacité» actuelle à se présenter sans avoir consommé
-Une impossibilité ou inadaptation à être en groupe


CHOIX ET INCLUSION DE PATIENTS :


L'inscription se fera sur orientation/indication de l'équipe pluridisciplinaire.

Le groupe sera constitué de 4 personnes maximum.

Ils seront rencontrés individuellement par les référents de l'atelier en amont de la 1ère séance d'initiation, pour la présentation de celui-ci et les règles de fonctionnement. Leur sera remis un « pense-bête » avec la date, les horaires de rendez-vous. Ce sera également un temps qui permettra la rédaction des objectifs individuels ainsi que la signature de l'autorisation de reproduction et représentation photographique.

ORGANISATION GENERALE:

LIEUX

Chaque séance débutera en salle d'activité du pôle addictologie.
Pour les séances 1 et 2, l'atelier thérapeutique se déroulera dans l'espace public de la ville de Bordeaux.
Puis les séances suivantes auront lieu dans l'enceinte du CHCP et la salle du CERPAD que les référents auront préalablement réservée.




DEROULEMENT DES SEANCES

L'atelier sera composé de 6 séances, avec une fréquence hebdomadaire, les mercredis de13h à17h.
En début de chaque séance est prévu un temps d'une heure de bilan et d'organisation.

Séance 1 :
Prise de vue extérieure avec un appareil photo jetable (chacun aura un appareil photo 24 poses). Choix individuel de prises de vue sur un lieu donné.
Objectifs : - Appréhension de la photo, cadrage, travail sur le regard.
-Travail sur la temporalité (obligation d'attendre le développement des photos et ainsi différer la gratification).
-Créer une dynamique de groupe.

Séance 2 :
(Les professionnels auront en amont assuré le développement des photos).
Retour sur les tirages. Choix d'un de leur cliché représentant le lieu où ils seront pris en photo par l'un des professionnels (prise de vue large 35mm et non pas un portrait serré).
Objectifs : -Inscrire sa propre image à l’intérieur d'une photo en plan large, le portrait n'étant pas encore recherché. Appréhension de son image dans la photo.
-Prise de la photo par un professionnel pour amener de la neutralité du regard et protéger la dynamique de groupe.
-Renforcer la dynamique de groupe.

Séance 3 :
Retour sur les photos de la séance 2, ce qui permettra à chacun d'appréhender sa propre image.
Chacun prendra à tour de rôle, à l'aide de la télécommande, une photo de l'ensemble du groupe patient (qui pourra se mettre en scène).
Objectifs : -Se laisser prendre en photo par un pair afin d'accepter le regard de l'autre sur soi.
-Pas de dualité afin de médiatiser le rapport à l'intime.

Séance 4 :
Retour sur les photos de la séance 3.
Prise en autoportrait, à l'aide de la télécommande, devant l'ensemble du groupe. Chacun décidera de prendre une photo couleur ou noir et blanc.
Objectifs : -Revalorisation par les pairs.
-Être capable de se mettre seul en scène, de se mettre propre objet de son regard.

Séance 5 :
Post-traitement numérique de la photo par Béranger et tirage en amont de la séance. T
Objectif : -Mise en valeur de la photo, correction des défauts de luminosité.

Retour sur les photos de la séance 4. (fonction renarcissisante)
Réalisation d'un calque au fusain par chaque patient, sur la base de la photo initiale, ce qui constituera un négatif de la photo..
Objectifs : -Appréhension de sa propre image au travers du dessin.

Séance 6 :
Les calques auront été collés sur fond canson blanc.
Préparation de l'exposition.
Chaque patient collera ses deux supports (après traitement numérique et calque fusain) sur un carton plume noir.
Ensemble, les participants installeront l'exposition.

Top